Aller au menu Aller au contenu
Une formation ambitieuse
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Une formation ambitieuse

> Formation

Une équipe de Grenoble INP relève le challenge Solitudiant

Publié le 3 décembre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Elles sont quatre élèves ingénieures à Grenoble INP – Génie industriel et relèvent le défi Solitudiant cette année, une première pour l’établissement. Organisé pour la 4e année consécutive par l’association Handicap Travail Solidarité (HTS), Solitudiant est un challenge national étudiant.e au profit du secteur des entreprises adaptées/protégées. Il permet à des EA*/ESAT* et des groupes d’étudiant.e.s, avec le soutien d’un.e professeur.e, de réaliser une étude sur un sujet défini avec pour objectif de développer l’emploi des personnes en situation de handicap. Au terme de sélections régionales puis nationales, 3 groupes lauréats reçoivent un financement pouvant aller jusqu’à 75 000€, afin de mettre en œuvre les projets imaginés par les étudiants.

Solitudiants_vignette-actu.jpg

Solitudiants_vignette-actu.jpg

Le challenge Solitudiant, comment ça marche?


Les ESAT font une déclaration d’intention à propos d’un besoin (ouverture d’un nouveau marché, adaptation ergonomique, réorganisation d’une ligne de production, etc.) et l’association HTS les diffuse afin de trouver une équipe prête à se lancer sur le projet. Une trentaine de projets sont ainsi proposés chaque année à toutes les universités de France.
Une pré-selection de 5 projets est faite par un jury, au niveau régional, principalement composé d’industriels (directeurs d’ESAT, chargés de mission handicap d’entreprises, d’université, chargés de recrutement, etc.). Les projets ainsi élus sont ensuite présentés à un nouveau jury lors d’une finale nationale et 3 sont désignés lauréats.

Du jury à l’encadrement d’une équipe projet


Guillaume Thomann, chargé de mission handicap à Grenoble INP et enseignant à Grenoble INP – Génie industriel, a impulsé le recrutement d’une équipe projet dans son école suite à sa participation, deux années consécutives, aux jurys régionaux. Ce sont donc 4 élèves de première année à Génie industriel qui se sont lancées sur un projet avec l’Entreprise Adaptée Annonay (gérée par l'Adapei07) en Ardèche.

Une problématique adaptée au génie industriel


Le besoin de cette petite structure ardéchoise rejoint tout à fait les problématiques mises en pratique à Grenoble INP - Génie industriel. Cet atelier, en charge de la découpe de pièces destinées à la maroquinerie projette en effet un certain nombre de ré-organisations pour lesquelles il a besoin d’accompagnement :

  • dépasser son déficit sur un secteur particulier en développant un nouveau marché de produits locaux, ce qui en plus valoriserait les employés au niveau local ;
  • réorganiser les lignes de production entre 2 sites éloignés d'1km afin de mutualiser les compétences des salariés et créer une nouvelle dynamique.

Les élèves doivent faire une première livraison de leur projet en mars 2019, nous vous donnerons des nouvelles des pré-sélections régionales !

*EA : Entreprise Adaptée
*ESAT : Etablissements et Services d’Aides par le Travail

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 6 décembre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes