Aller au menu Aller au contenu
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel

> faits_marquants

L'Europe comme échelle d'un réseau étudiant en génie industriel

Mis à jour le 25 octobre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

L'ESTIEM est le réseau européen d'étudiants en génie industriel dans lequel le "Local group" grenoblois est très actif.

2010, Génie Industriel a 20 ans... Et c'est aussi le 20ème anniversaire de l'ESTIEM. Une double occasion de revenir sur les liens entre l'école et l'association Européenne des Etudiants en Génie Industriel (European Students of Industrial Engineering and Management). Naissance d'un réseau Lorsque l'école a été fondée en 1990, le concept de génie industriel, s'il était novateur en France, était déjà bien implanté en Europe et particulièrement dans les pays du Nord (Pays-Bas, Scandinavie et surtout Allemagne). Une nuit de février 1990 à Darmstadt, en Allemagne, quatre étudiants - Christoph Hagedorn et Stefan Schneider de Darmstadt, Mika Gerlander d'Helsinki (Finlande) et Heimo Mauser de Graz (Autriche), enthousiasmés par cet esprit qui règne quand des jeunes européens se retrouvent, ont lancé l'idée : créer une organisation officielle qui réunirait tous les européens étudiant l'IEM (Industrial Engineering and Management), cet étrange mélange de technique et d'économie. [legende-image]1242722803338[/legende-image]Comment l'association pouvait-elle tourner sans les moyens techniques dont elle dispose aujourd'hui (2 serveurs qui hébergent un système d'e-mails et un portail Internet dédié, des outils de travail collaboratif performants avec la video-conférence et le partage de fichiers en ligne...),  cela reste un mystère pour nous 20 ans plus tard! Mais cela n'a pas empêché l'ENSGI toute neuve de rejoindre le réseau pour y représenter la France. En 1993, pendant le VIIème Council Meeting (assemblée générale bisannuelle de l'ESTIEM) à Kaiserslautern, les français ont réussi à convaincre le Conseil que le concept de l'ENSGI relevait bien de l'IEM... Le Local Group Grenoble était ainsi accepté comme observer. Il est devenu rapidemment actif, puisqu'en 1996 c'était à Grenoble qu'avait lieu le Council Meeting ! Fostering interrelations since 1990 Le pari de Christoph, Stephan, Mika et Heimo est relevé. Aujourd'hui, l'ESTIEM compte 64 Local Groups (LGs) dans 25 pays, touche 47000 étudiants, et avec le changement de décennie a gagné en structure tout en continuant de grandir et en soutenant les nombreuses initiatives qui voient le jour. C'est presque une centaine d'événements qui sont organisés chaque année, offrant une vaste palette d'activités, de la semaine de détente au séjour académique, en passant par le prestigieux tournoi d'étude de cas européen TIMES. Il se passe toujours quelque chose quelque part en Europe, et il y en a pour tous les goûts ! Grenoble occupe toujours une place privilégiée ce réseau, puisqu'il qu'il n'y a aujourd'hui que deux Local Groups français à l'ESTIEM - l'autre étant l'INSA Lyon. Petit Local Group deviendra grand! A Grenoble, le LG a bien changé. "En 2000, c'était minuscule, se souvient Munir Cheik El Ard, Local Responsible de l'époque. On était deux, pas de budget... par manque d'argent, personne ne souhaitait voyager à l'étranger". On mesure le chemin parcouru : en avril 2009, le deuxième Council Meeting organisé à Grenoble réunissait 200 européens avec 22 000€ de budget. Au sein de l'école, l'ESTIEM est sur un pied d'égalité avec le Bureau des Sports et le Bureau des Arts. Pour l'année 2010/2011, le LG Grenoble est une équipe de 16 personnes, dirigée par Julie Loeillet qui compte bien envoyer une vingtaine d'étudiants de Génie Industriel en voyage cette année! Ainsi que des manifestations locales, avec en point d'orgue le Vision en décembre, une semaine de conférences destinée à une vingtaine d'ESTIEMers. ESTIEM is an exciting network of open-minded students with a professional approach De plus en plus d'élèves de Génie Industriel peuvent donc profiter de cette opportunité pour rencontrer des étudiants de toute l'Europe, faire des repérages en vue d'un semestre Erasmus, découvrir les villes européennes, établir des contacts avec des industriels à l'étranger, participer à des conférences ou des trainings sur des sujets qui les touchent. Ça a été de super moments, raconte Munir Cheik El Ard... Je me souviens d'une visite à l'usine de fabrication d'ampoules électriques Philips à Eindhoven, ou des plongeons dans l'eau glacée du lac après un sauna brûlant en Suède. Ça reste une expérience enrichissante pour moi, j'en garde un très bon souvenir. Et c'est une façon de plus de montrer qu'à Génie Industriel, l'international est une priorité ! Un double anniversaire Génie industriel fête son anniversaire le 3 novembre... Celui de l'ESTIEM a lieu juste une semaine après, à Helsinki et Tahko (Finlande), avec 300 ESTIEMers et Alumni. Parmi eux, cinq étudiants de GI, dont un élève de la 20ème promo... La relève est assurée !
Anne-Laure Ladier, Promotion 2010
Vice-Présidente et chef de projet du LG Grenoble en 2008/2009 Public Relations Committee Leader à l'ESTIEM en 2009/2010 Plus de renseignements : www.estiem.org Sources: ESTIEMPortal/History. Remerciements à tous les LR (Local Responsibles) de Julie Loeillet à Bérangère Marill, et particulièrement Munir Cheik El Ard, LR en 2000, pour m'avoir aidée à remonter le temps!
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 25 octobre 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes