Aller au menu Aller au contenu
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel

Soutenance de thèse: Argumentation et conception collaborative de produits industriels

Publié le 29 septembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
15 octobre 2010

Jean-Laurent Cassier, doctorant au laboratoire G-Scop soutiendra sa thèse de doctorat le 14 octobre à Grenoble INP, site Viallet.

L'évolution de l'économie mondiale a engendré des mutations qui aujourd'hui définissent de nouveaux enjeux pour les entreprises. La concurrence devient le moteur principal qui pousse les entreprises à se transformer pour survivre. Les entreprises se voient contraintes de réduire les coûts et les délais sans toutefois négliger la qualité des produits. La conception et la mise sur le marché d'un produit fini nécessite la participation d'un grand nombre d'acteurs forcés de collaborer. Associés à l'édification de ces réseaux d'entreprises, l'allongement du cycle de vie des produits, l'accroissement des exigences des consommateurs et le développement des technologies de l'information et de la communication représentent autant de facteurs contribuant au développement du travail collaboratif dans les entreprises. La conception devient ainsi une activité à forte composante humaine dans laquelle les seules dimensions techniques et organisationnelles ne suffisent plus pour comprendre les mécanismes qui régissent le processus de conception. Il faut à présent considérer la conception comme une activité  humaine dirigée et structurée par des règles d'ordre sociale et psychologique.
Notre étude s'applique à caractériser le processus argumentatif par lequel des concepteurs de cultures différentes parviennent à élaborer un produit qui satisfasse les contraintes de chacun d'entre eux. Notre approche sinspire alors des sciences de l'ingénieur, qui nous apportent les connaissances techniques et contextuelles nécessaires pour comprendre la nature de la tâche des concepteurs, de l'ergonomie cognitive, qui nous fournit des méthodes pour comprendre l'activité des concepteurs, et des théories de l'argumentation constituant un cadre d'interprétation.

Directeurs
Daniel BRISSAUD, Directeur de thèse, Université de Grenoble
Kristine LUND, Co-encadrante, Université Lyon 2
Guy PRUDHOMME, co-encadrant, Université de Grenoble

Jury
Emmanuel CAILLAUD, Université de Strasbourg
Benoit EYNARD, Université Technologique de Compiègne
Baruch SWARTZ, Hebrew University of Jerusalem
Daniel BRISSAUD, Université de Grenoble
Kristine LUND, Université Lyon 2
Guy PRUDHOMME, Université de Grenoble
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 23 décembre 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes