Aller au menu Aller au contenu
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel

> avancees_scientifiques

Une meilleure collaboration en conception avec ses fournisseurs

Mis à jour le 5 novembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

... ou le développement de méthodes et d'outils pour la relation client/fournisseurs

L'implication de fournisseurs dès la conception des produits est perçue comme un avantage compétitif par de nombreuses entreprises « clientes ». Ces dernières souhaitent faire évoluer certaines de leurs relations fournisseurs vers des pratiques plus collaboratives dans les phases de conception de produit nouveau. Le projet PRAXIS a permis de proposer des méthodes et outils associés permettant de construire et piloter une relation client/fournisseur performante en conception collaborative. Il a été réalisé dans le cadre d'un projet multipartenaire, piloté par le laboratoire G-SCOP en collaboration avec Thésame et le laboratoire CERAG, et impliquant les directions achats et techniques de six industriels clients - BioMérieux, Bosch Rexroth Fluidtech, Salomon/Mavic, Schneider-Electric, SNR et Somfy. Une collaboration nécessaire avec les fournisseurs dès les phases de conception Le contexte concurrentiel dans lequel s'élaborent les activités de conception de produit nouveau peut être aujourd'hui caractérisé par deux phénomènes :
  • D'une part, nous pouvons observer une complexité croissante des produits due à une intégration de différentes technologies. Le passage de la mécanique à la mécatronique illustre cette intégration de plusieurs technologies dans un même produit.
  • D'autre part, les entreprises ont tendance à se recentrer sur leurs compétences clés.
Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont combinés, ont pour effet une accélération des politiques d'impartition, consistant à faire faire (« Buy ») plutôt qu'à faire soi même (« Make »). Les choix d'impartition ne concernent pas les seules activités de production mais également les activités de conception, ainsi de nombreuses entreprises clientes souhaitent impliquer plus et mieux leurs fournisseurs dans les projets de développement de produits nouveaux. De nombreuses études ont montré que la pratique d'implication des fournisseurs en conception peut améliorer les performances du développement en matière de coût, de qualité, de délai, d'innovation... Toutefois ces gains ne sont accessibles que si les clients développent des compétences en matière de management de ces ressources externes. praxis conception collabPRAXIS (Performance in Relationships Adapted to eXtended Innovation with Suppliers) est un projet de recherche développé sous l'égide du pôle de compétitivité « Arve Industries » et piloté par des chercheurs grenoblois (G-SCOP et CERAG) et un acteur institutionnel (Thésame, Centre européen d'entreprise et d'innovation de la Haute-Savoie) qui souhaitaient étudier l'intégration des fournisseurs dans les projets de développement de produit nouveau (DPN) des clients. Les directions achats et techniques de six entreprises clientes, BioMérieux, Bosch Rexroth Fluidtech, Salomon/Mavic, Schneider-Electric, SNR et Somfy, ont souhaité adhérer à ce projet multipartenaire et y contribuer tant financièrement qu'opérationnellement. Un club fournisseurs constitué de 10 entreprises PME de la région Rhône Alpes a été également mis en place dans le cadre du projet PRAXIS. Les résultats de ce travail de recherche ont été construits avec les industriels dans le cadre de plusieurs immersions terrain des chercheurs réparties selon trois phases :
  • Janvier 2006 à septembre 2007. Conceptualisation des modèles avec Schneider-Electric
  • Janvier 2007 à décembre 2008. Développement des outils avec les six partenaires industriels
  • Depuis janvier 2009. Industrialisation (mise en œuvre) des outils chez les six partenaires industriels, une entreprise non partenaire et trois nouveaux partenaires impliqués depuis mai 2010
Un outil d'aide à l'évaluation de la relation clients/fournisseurs Dans ce projet, à partir d'une analyse de la littérature relative à l'intégration des fournisseurs en conception et à l'évaluation de la performance en DPN, nous avons proposé une définition de la notion de performance d'un projet de DPN intégrant les fournisseurs. D'une part, cette performance est dépendante de la contribution de chaque partenaire. D'autre part, la performance doit être évaluée non seulement  en termes de moyens mis à disposition par chaque partenaire lors de la construction de la collaboration (performance a priori) mais également en termes de résultats obtenus par chaque partenaire au cours de la collaboration (performance a posteriori). Cette double évaluation est primordiale selon nous pour la réussite du projet. En effet, un acteur peut très bien être jugé apte à co-concevoir mais peut être non performant in situ. Dans cette optique, nous avons proposé un ensemble de modèles conceptuels et d'outils d'évaluation opérationnels associés: 1- Evaluation de la performance a priori de la relation, à travers :
  • L'aptitude du client à co-concevoir avec un fournisseur. L'outil proposé permet à une équipe projet d'auto-évaluer son ouverture d'esprit (Sommes-nous prêts à accepter de travailler de façon collaborative avec les fournisseurs dès les phases amont du projet ?) et sa capacité à collaborer en conception avec des fournisseurs (Maîtrisons-nous parfaitement toute les pratiques, méthodes et/ou outils nécessaires pour construire et piloter la relation ?)
  • L'aptitude du fournisseur à co-concevoir avec un client. L'outil proposé est un outil d'audit fournisseur permettant d'évaluer les compétences techniques du fournisseur (conception, vérification...) mais aussi sa stratégie (stratégie d'innovation et stratégie client) et ses compétences organisationnelles (processus de développement de produit, management de projets...)
2- Evaluation de la performance a posteriori de la relation, à travers :
  • La performance in situ du client dans un projet DPN collaboratif et,
  • La performance in situ du fournisseur impliqué dans un projet DPN.
Les deux  outils proposés permettent la contribution opérationnelle de chaque partenaire dans le cadre d'un projet selon trois dimensions de la performance : efficacité (atteinte des objectifs), efficience (bonne utilisation des moyens dédiés) et pro-activité (faculté à progresser pour aller au delà des exigences du partenaire). Les outils proposés dans le cadre de PRAXIS ont été appliqués dans des situations réelles chez les partenaires industriels ou certains de leurs fournisseurs. Ces mises en œuvre ont permis d'identifier des axes de progrès pour le client, pour le fournisseur ou au niveau de la relation. Par exemple,
  • l'outil d'évaluation de l'aptitude du fournisseur (audit conception) a été mobilisé par Schneider-Electric auprès de plusieurs fournisseurs en vue de leur implication (ou non) dans un projet de développement de produit nouveau démarrant.
  • Les outils d'évaluation de la performance a posteriori de la relation ont été quant-à eux utilisés par plusieurs partenaires auprès de plusieurs fournisseurs.

Chez Schneider-Electric, un projet en cours avec un fournisseur de connectique a été suivi aux différents jalons du projet. Fin 2007, une première évaluation a été réalisée : les équipes projets du client et du fournisseur se sont mutuellement évaluées. Suite à l'analyse, les deux partenaires ont pu définir conjointement un plan d'amélioration pour la suite du projet. Début 2009 puis mi-2010, les équipes se sont de nouveau mutuellement évaluées. Nous avons pu constater une amélioration significative de la performance de la relation en cours de projet sur de nombreux points, à savoir : amélioration de la tenue du planning, meilleure compréhension des besoins et des contraintes de l'autre, confiance...

Chez SNR, plusieurs relations client/fournisseur ont été analysées sans focalisation sur un projet particulier pour avoir une vision globale de la performance de la relation sur l'ensemble des projets en cours avec un même fournisseur. Par exemple, la relation entre SNR et un plasturgiste, fournisseur historique de SNR a été analysée. Ce fournisseur réalise des pièces plastiques techniques qu'il produit à partir de cahiers des charges techniques. Le niveau de risque sur ces pièces est élevé puisque ce sont des pièces techniques situées au cœur du roulement mais le niveau d'autonomie du fournisseur dans le développement est faible puisque la conception est réalisée par SNR. L'analyse a permis l'identification et la mise en œuvre d'actions de progrès sur trois axes :

  • Re-Design to Cost: les échanges entre SNR et le fournisseur ont permis des modifications sur des produits existants permettant de réduire les coûts.
  • Fiabilisation des développements: les deux parties ont convenu de se former mutuellement pour faciliter la compréhension des contraintes de l'autre. Ainsi, SNR a été formé par le fournisseur au métier de la plasturgie alors que le fournisseur a reçu une formation aux applications SNR. De plus, des réunions de suivi mensuel des projets en cours ont été mises en place pour mieux piloter les projets en cours.
  • Innovation / Echanges avec le fournisseur: alors que le fournisseur n'était jusqu'alors pas impliqué dans les phases de conception et ne pouvait donc pas suggérer à SNR des innovations ou des solutions alternatives, les deux parties ont convenu de se réunir mensuellement dans le cadre de « réunions d'innovation ». Ces échanges, mis en œuvre de puis octobre 2009, ont permis d'identifier de nouvelles pistes de recherche et de concevoir des solutions nouvelles et brevetables.

Le projet Praxis a reçu la médaille d'Or des Trophées Décision Achats 2009 dans la rubrique « Qualité et Innovation Achats ». Ce projet a été sélectionné parmi les 107 finalistes par un jury composé de 9 Directeurs Achats de grands groupes.

------ Publications : LE DAIN, M.A., CALVI, R., CHERITI, S. (2010). Developing an approach for Design or Buy Design decision-making. Journal of Purchasing and Supply Management 16(2). p. 77-87. LE DAIN, M.A., CALVI, R., CHERITI, S. Measuring the supplier's performance in collaborative design: Proposition of a model. R&D Management. (accepté, à paraître) LE DAIN, M.A., CALVI, R., CHERITI, S. Proposition of a tool to evaluate the customer's performance in collaborative product development with suppliers. International Journal on Interactive Design and Manufacturing. (accepté, à paraître) Contacts : Marie-Anne Le Dain, laboratoire G-SCOP Maître de Conférences, tél : 04 76 57 48 16 ou Marie-Anne.Le-Dain@g-scop.inpg.fr Richard Calvi, laboratoire CERAG Maître de Conférences, tél : 06 82 89 77 21 ou Richard.Calvi@iae-grenoble.fr


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 novembre 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes