Aller au menu Aller au contenu
Une formation ambitieuse
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Une formation ambitieuse

> Formation

Musique et handicap, c'est possible !

Publié le 25 septembre 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Difficile, quand on maîtrise mal ses membres, de jouer correctement d'un instrument… C’est de ce constat qu’est parti un projet AE2M initié en 2005 par Jacques Cordier, professeur au conservatoire, détaché pour enseigner la musique dans des Instituts d’éducation motrice. Projet auquel Génie industriel est associé.

L'activité présentée ici est réalisée en partenariat principalement entre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble et les universités de Grenoble. Depuis plusieurs années, le projet d'Adaptation Ergonomique du Matériel Musical œuvre pour permettre à des personnes en situation de handicap de jouer d'un instrument de musique de manière plus autonome (http://projetae2m.free.fr/). Ce travail a notamment débouché sur la création de l'association AE2M en février 2009.

A partir de la volonté des acteurs de mettre efficacement et concrètement des systèmes à disposition des enfants, nous avons montré que le meilleur modèle de processus de conception se devait d'intégrer les exigences des 3 métiers suivants : musicien, ingénieur et ergothérapeute avec la personne handicapée.

Outre la partie dédiée aux conceptions, aux choix techniques, aux tests et aux mesures, une part importante du travail réside dans la communication avec les enfants concernés afin d'être au plus près de leurs besoins et donc de proposer des solutions adéquates. Pour les étudiants en université, c' est l'occasion d'échanges humains très enrichissants.

Plusieurs acteurs universitaires

A l'Institut Polytechnique de Grenoble, à l'Université Joseph Fourier et à l'Ecole de Management de Grenoble, des projets pédagogiques sont maintenant régulièrement proposés à des groupes d'étudiants : 66 étudiants ont ainsi été sollicités durant leurs études entre octobre 2005 et juin 2008 et 42 étudiants ont œuvré dans le cadre de l'activité AE2M pendant l'année universitaire 2008/2009. Ces projets proposés permettent aux étudiants d'évoluer dans un contexte presque industriel (au sens où il y a attente de résultats), avec un besoin réel. Le projet est ainsi pour les étudiants une situation de formation contextuée, problématisée, où l'objectif pédagogique associé est la méthode de travail tout autant que les contenus scientifiques et techniques. Nous leur faisons découvrir le milieu du handicap et une autre facette de l'application musicale, tout en y mêlant des aspects méthodologiques inhérents à des études à dominante mécanique et électromécanique de haut niveau scientifique et technique.

Actuellement, 4 systèmes sont déjà utilisés quotidiennement en situation par des enfants lors d'activités scolaires ou de représentation officielles. Ces systèmes permettent maintenant à plusieurs enfants fortement handicapés moteurs de jouer du tambourin ou des instruments à lames de manière complètement autonome, lors de jeux pédagogiques mais également pour des représentations orchestrales avec d'autres musiciens, valides ou non.

Les activités de conception et autres réalisation en cours et qui ont eu lieu lors de l'année universitaire 2008/2009 peuvent être divisées en trois catégories :

  • les systèmes qui sont en phase de perfectionnement et de réalisation en petite série car disposant de prototypes fonctionnant de manière efficace,
  • les systèmes qui sont en cours d'amélioration,
  • les nouvelles pistes de conception par rapport à des nouvelles demandes spécifiques.

Dans cette dernière catégorie, nous pouvons citer par exemple un système qui permettrait de jouer d'un instrument à lames à distance par l'intermédiaire d'une interface ergonomique adaptée. Divisés en 4 groupes organisés et complémentaires, 17 étudiants de l'UJF ont travaillé et proposés 4 réalisations : deux types d'interfaces différentes répondant à deux types de handicap et deux groupes travaillant sur l'actionneur et l'effecteur miniaturisé.

25 étudiants de Grenoble INP

A Grenoble INP (Génie industriel et Phelma), 25 étudiants de 1A, 2A et 3A ont travaillé au second semestre, sur des projets d'amélioration de systèmes existant. Les études réalisées sont par exemple la reconception d'une interface tactile qui doit permettre à des enfants de jouer des gros instruments de percussion à distance - sans fil - avec une sensibilité de la frappe allant du pianissimo au fortissimo ou encore le développement d'un système d'amplification de souffle pour des enfants présentant des déficiences respiratoires.

Nous remarquons que de nombreuses études avancent en parallèle chaque année et permettent à toujours plus d'enfants de pratiquer la musique instrumentale de manière ludique et motivée, avec un minimum de contraintes.

L'une de nos grandes ambitions est de continuer à leur permettre de jouer de la musique dans les meilleures conditions et aussi leur donner un vrai rôle dans un orchestre mixte mêlant des personnes handicapées et valides.

Une autre ambition est bien sur de former des ingénieurs sur des projets réels tout en les sensibilisant à la réalité du handicap.

Pour effectuer les réalisations nous avons le soutien et le partenariat de :

la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de l'Isère, la Ville de Grenoble, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble, l'Institut Polytechnique de Grenoble, l'Université Joseph Fourier, l'Institut d'Education Motrice de la Ville d'Eybens qui dépend de l'Association des Paralysés de France, la CLIS 4 de l'école du Val d'Eybens.

Lauréat du Prix Régional 2007

Nous tenons également à signaler que le Projet AE2M a été lauréat du prix Régional 2007 « Vivons ensemble la Cité » qui met ainsi à l'honneur les collectivités locales, les associations, les entreprises privées ou publiques et les groupements d'intérêt public, qui s'investissent activement dans la promotion des personnes handicapées.

A partir de toutes les actions réalisées autour du handicap et également à travers les travaux de recherche effectués au sein du laboratoire G-SCOP dans l'équipe Conception Intégrée, un travail de thèse commencera dès la rentrée 2009. Ce travail de thèse a pour objectif de contribuer à une meilleure prise en compte des usagers et usages lors de la conception du système adapté, par la mise en place d'outils et de méthodes permettant de caractériser les spécificités perceptivo-motrice des utilisateurs dans le processus de conception.

Contact :
Guillaume Thomann



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 octobre 2009

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes