Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école

Arthur Tourme, président du nouveau cercle des élèves

Publié le 26 avril 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Après une semaine de campagne acharnée les GIgawhat sont sortis victorieux. A leur tête Arthur Tourme, président du nouveau cercle. Ce nantais, qui fit un détour par Rennes le temps de sa prépa, nous livre aujourd’hui ses impressions de campagne et les débuts de son cercle.

Pourquoi vous êtes-vous engagé dans cette élection ?
Arthur Tourme : J'avais envie de rentrer dans une association. Si je n'avais pas été élu je me serais engagé dans une autre association. J'avais envie d'animer la vie de l'école, de faire bouger les choses, d'apporter des idées neuves et différentes. Même si cela prend beaucoup de temps cela en vaut la peine.

A votre avis, qu'est-ce qui a fait la différence ?

AT : Je pense que nous étions mieux organisés et les 25 GIgawhat ont été très soudés pendant toute la campagne. Nous formions une équipe vraiment solidaire. Peut-être aussi notre soirée a-t-elle également fait la différence, car si elle a eu lieu au même endroit que celle des MoGItos, nous avons proposé plus de choses. Enfin les affinités avec telle ou telle personne de la liste ont pu également influer les votes.

Que pensez-vous de la campagne des MoGItos ?
AT : D'après les échos des 2A et 3A, c'était apparemment une très bonne campagne. Les précédentes listes nous ont même dit que face aux listes de cette année ils n'auraient pas fait le poids. Les deux listes étaient vraiment très motivées. Du coup je pense qu'il y a eu une escalade pour faire mieux que les autres, ce qui explique le score très serré à 15 voix près.

Avez-vous ouvert le cercle à l'autre liste ?
AT : C'est vrai que nous n'avons pas pensé à le faire. Cela s'est fait dans d'autres écoles de Grenoble INP. Nous sommes 25 et c'est déjà très nombreux dans une école comme GI. Les réunions sont déjà animées !
Par contre les MoGItos reprennent les différentes associations de l'école : le BDS, le BDA, la Team Kfêt, l'Estiem ... Ils sont très motivés pour faire bouger également la vie de l'école. Nous en sommes très contents car nous nous entendons bien avec eux. Nous allons d'ailleurs avoir prochainement une réunion avec les différentes associations pour s'organiser.

Allez-vous vous inscrire dans la continuité du Cercle précédent ?
AT : Nous voulons changer quelques trucs mais nous garderons ce qui était bien. Nous projetons de mener une enquête pour modifier les soirées. Nous avons un projet de film avec le Grand Cercle pour faire la promotion de la vie étudiante de Grenoble INP. Enfin nous aimerions éventuellement remettre en route le site internet du Cercle.

Votre meilleur souvenir de campagne ?

AT : Notre soirée. Elle s'est très bien déroulée et on a vraiment mis le paquet. C'était agréable de voir que les gens étaient contents.
La victoire également reste un bon souvenir, même si c'est à double tranchant quand on voit la déception de l'autre liste.

Le pire souvenir ?
AT : La diffusion du film des MoGItos, qui était vraiment très bien, juste avant le vote. Ce qui nous a mis un peu le stress !

Quelles sont vos premières actions ?
AT : Nous allons organiser une première soirée le 6 mai avec le cercle d'Ense3 avec lequel nous nous entendons très bien et un week-end de « désintégration ».
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 29 avril 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes