Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école

Avant le concert...

Publié le 27 février 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

On n'est pas fatigués !! Enfin, surtout prêts à recommencer... A GI + 3 rien n'est joué...

Concours d'affiches, cherchez les intrus ?


A GI + 3 et que la Campagne est belle ! Comment pourrais-je l'ignorer... C'est vrai, personne ici ne peut ignorer l'existence de cet amical marathon festif engagé entre plusieurs listes soutenues par des élèves à l'imagination abondante voire débordante. Les affiches électorales de GIpsy Kings ou de MisoGInes en disent long sur les heures de brain storming qui se sont prolongées parfois jusque dans les classes de cours. A regarder de plus près ces posters de campagnes, on perçoit combien le corps professoral, l'administration et les élèves ne font qu'un. Quand les professeurs deviennent, à leur insu, les personnages principaux des affiches de propagande électorale, on ne peut que tolérer pareil remue-ménage. D'autant que ce soir, c'est un élève de GI, François Catel au piano qui va inaugurer la soirée de préchauffe, dont la vedette n'est autre que l'éminent prof d'anglais à GI surnommé JFK. Deux heures de reggae avant de prolonger la nuit au Coco loco, une boite de nuit grenobloise réservée pour l'occasion par les membres de VirGIn Tonic. Quel talent ! concevoir et organiser, le slogan de l'école n'a jamais aussi bien sonné à l'oreille des élèves.
imageJamais calendrier n'aura autant retenu le regard des GIens. Le dernier en date, made by VirGIn Tonic, est brûlant. L'équipe, elle... soudée ! c'est visible. Les calendriers de La Poste ou des Pompiers n'auraient aucune chance face à cette création consacrée aux nu(es). Reconnue puis interrogée par le service communication de GI, un charmant modèle féminin a lâché : « Ne dites pas à ma mère que je suis dans le calendrier des nues de GI, elle me croit majorette au Club twirling batons de GI ! » C'est entendu, motus et bouche cousue... on ne dira rien à Henri T. et encore moins aux parents, par définition inquiets, et qui pourraient s'en offusquer. Près de 200 exemplaires vendus, elle est pas belle la doublette marketing/commercialisation ?!
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 27 février 2008

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes