Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école

Carnet de Campagne

Publié le 25 février 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

La campagne pour le Cercle est lancée. Les pulls noirs contre les pulls roses. Que du bonheur pour les organisateurs et de nombreuses récompenses pour les électeurs. Une voiture à gagner à la Bastille le 25/02, ambiance Jamaïque revisitée par John F. Kenwright à GI le 27/02, une tombola, des activités jeux vidéo (de l'Atari 20 ans d'âge !), un circuit de voitures télécommandées, des séances de massage par des élèves-kinés, des repas à gogo... La semaine promet d'être éprouvante pour tout le monde...

Les banderoles sont dressées. Deux listes principales mènent la danse. Il subsiste cependant quelques listes dissidentes, dont une « marginale » représentée par un seul homme, un saltimbanque qui souhaiterait jouer les « Troisième Homme » de la situation. Il déambule, la guitare à la main dans le hall de GI à la recherche d'une éventuelle alliance de circonstance. Il papillonne du stand JumanGI à celui de VirGIn Tonic. Le gentil trublion butine au passage une part de cake généreusement offerte par un JumanGIen bien intentionné. Pendant ce temps, le calendrier des nu(e)s réalisé par VirGIn Tonic fait un tabac. Je confirme...

La compétition est acharnée et tendre à la fois. De part et d'autre, les colistiers font les yeux doux aux électeurs potentiels, sur fond de musique électro et de pâte à tartiner. La campagne électorale pour le Cercle bat son plein. Ici pas de demi mesure. Le premier jour, Xavier, le prèz des JumanGI, a déjà pris le maquis, le temps d'affiner l'Opération Bastille. Plus de 300 personnes sont attendues ce soir, dès 22 heures, dont 140 « extérieures ». Le téléphérique a été réservé pour l'occasion. Un conseil, ne secouez pas trop les bulles à la descente, vous risqueriez de chavirer... Notre Mister WEI 2008, prèz des JumanGI en personne,  grand vainqueur au strip-tease avec mention, se targue de nombreuses qualités reconnues par ses pairs : « grand buveur, roi du dance-floor, record man (de GI) du plus long jet d'une substance régulièrement contrôlée en compétition... et pour finir tombeur de ses dames ».

Les membres de sa liste revendiquent également une surdose de jovialité qui manquerait à la liste adverse. Une attaque en règle que réfute Jérémy Beuzeron, le prèz de VirGIn Tonic, qui prétend « satisfaire tous les Giens et les GIennes » en leur « vendant du rêve ». En réalité, sur sa liste s'entrechoquent les multiples éléments de la société civile, avec des « grands et des (très) petits, des muets et des (trop) bavards, plein de filles (et même un mec dans un corps de fille), un escroc, une princesse, des footeux, des rugbymen (dont Frédéric Michalak en personne), des parisiens (beurk !), des marseillais et même une bretonne avec ses crêpes ! ». Comme il se doit, à GI le sens de la fête serait un peu... inné. Le sens des affaires : une tradition ; le sens de l'interdit : un jeu d'enfants... De fait, ce ne sera pas sur l'acquis que nos listes iront s'affronter durant la campagne. Au contraire, sur leur capacité à faire rire ou pleurer, boire ou manger leurs électeurs. Quant aux activités licites et interdites ou dissimulées, retrouvez-les sur leur site et blog.

La semaine s'annonce particulièrement festive pour les élèves et difficile pour les professeurs qui devront gérer leurs effectifs dans un contexte très électrique.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 29 juin 2009

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes