Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école

Opération Bastille... Réussie !

Publié le 26 février 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Dans un décor chargé d'histoire et de figurants en lice pour une élection très attendue, la première soirée JumanGI a atteint son but.


Premier jour et première nuit... de folie sur les hauteurs de la capitale des Alpes. L'éperon rocheux de la Bastille a failli vaciller sous les pas des 330 Giens et « extérieures » qui se sont découverts une soudaine vocation pour l'astronomie. Vue imprenable sur une agglo étincelante de mille feux... Trêve de bavardage, que s'est-il réellement passé dans les fortifications et autres lieux historiques de l'extrémité sud de la Chartreuse entre 22 heures et 3 heures du mat' ?... Rien ! ou si peu, vous diront, droit dans les yeux endormis, les Giens qui ont finalement retrouvé, à la lueur de leur mobile, le chemin du bercail ou, plus direct, celui de l'école peu avant l'ouverture. Une heure de sommeil et l'équipe VirGIn Tonic dressait la table du petit déjeuner dans le hall d'entrée. Repos mérité pour les guerriers de JumanGI qui récupéraient de leur exploit de la veille et tentaient de recoller les morceaux (de souvenirs).

La liste JumanGI a réussi son pari : ne pas ménager les dépenses et surtout limiter les dégâts ! Vue de l'école, la Bastille semble ne pas avoir été repeinte aux couleurs de JumanGI... Du côté du service rendu aux élèves, ces derniers (sans doute de la liste adverse) affichent secrètement une petite déception car le service n'était pas forcément à la hauteur de leurs exigences...
Dépassés par les événements les JumanGI ? Xavier, le prèz, se défend d'avoir lésiné sur la qualité de l'accueil et s'étonne que ses contestataires n'aient pas conscience des contraintes telles que celle d'avoir essuyé les plâtres ou la contrainte topographique qui accentuait les difficultés d'organisation et de logistique... Bref, faites mieux demain les VirGIn Tonic ! lance-t-il dans un élan de lucidité.
Rien n'est donc joué. Les deux listes usent et abusent de mille astuces pour s'attirer les éloges des Giens et Giennes, très à cheval sur les détails.

Maintenant, à vous de jouer les VirGIn Tonic !


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 27 février 2008

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes