Aller au menu Aller au contenu
Répondre aux défis scientifiques de demain
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Répondre aux défis scientifiques de demain

> Recherche

Quatre thésards du laboratoire G-SCOP gagnent un prix en recherche opérationnelle

Publié le 2 mars 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Quatre doctorants du laboratoire G-SCOP parmi lesquels 2 interviennent à GI, Julien Darlay, Louis-Philippe Kronek, Susann Schrenk et Lilia Zaourar ont remporté le deuxième prix de la catégorie Junior du CHALLENGE ROADEF 2009 sur la gestion de perturbations dans le domaine aérien.

Le principe du challenge est le suivant : chaque année un industriel propose un problème novateur de Recherche Opérationnelle. L'avantage est double. D'une part, il permet aux industriels d'avoir une meilleure perception des développements récents dans le domaine de la Recherche Opérationnelle et d'Aide à la Décision. D'autre part, il confronte les universitaires à une problématique décisionnelle, souvent complexe, rencontrée dans le milieu industriel.

Cette année le sujet était proposé par Amadeus et concernait la gestion de perturbations dans le domaine aérien, (http://challenge.roadef.org/2009/in...). Il s'agit, en cas de perturbations affectant le plan de vol initial d'une compagnie aérienne, de reconstruire ce plan de vol à l'intérieur d'une période de recouvrement en réaffectant de façon simultanée la flotte d'appareils et les passagers, avec pour cela la possibilité d'annuler et de créer des vols. Le sujet était particulièrement novateur, ardu et difficile à formaliser. L'objectif est de fournir un programme qui résout ce problème en moins de 10 minutes !

Au départ, en février 2008, 29 équipes se sont lancées pour la phase de qualification sur une base d'instances A « faciles ». Les équipes se partagent en deux catégories : la catégorie junior avec des équipes qui comportent au plus un docteur et la catégorie senior avec des équipes de docteurs plus ou moins expérimentés. Quatorze pays des Pays-Bas à l'Australie, en passant par le Québec étaient représentés. A la fin des qualifications, en septembre 2008, 11 équipes sont encore en lice (7 de la catégorie senior et 4 de la catégorie Junior) et ont continué leur travail sur la base B « plus difficile ». Les résultats finaux ont été annoncés le 11 février 2009 lors du congrès annuel de la ROADEF. L'équipe grenobloise du laboratoire G-SCOP a été classée deuxième de la catégorie junior.

L'équipe grenobloise était être exclusivement composée de juniors n'ayant pas encore soutenue leur thèse. La stratégie de résolution proposée était basée sur des techniques pointues de recherche opérationnelle et de mathématiques décisionnelles utilisant la programmation mathématique ainsi que des logiciels d'optimisation. La particularité de cette stratégie était d'intégrer dès le début de la résolution toutes les contraintes dures du problème grâce à une décomposition fine du problème.

A la fois succès d'estime et expérience enrichissante, ce challenge a été l'occasion pour nos 4 doctorants travaillant sur les méthodes d'optimisation industrielle, d'être en compétition avec des spécialistes internationaux du domaine, et de se frotter à un réel problème industriel.

Félicitations donc à toute l'équipe (Julien, Louis-Philippe, Susann et Lilia) pour sa persévérance durant cette année de travail sur le challenge et sa bonne conduite du projet !


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 26 mai 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes