Aller au menu Aller au contenu
Participer : Assos, sport, culture
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Participer : Assos, sport, culture

> Vie étudiante

Bravo à l’équipe gagnante des qualifications locales TIMES. Départ pour Chypre en mars 2019 !

Publié le 14 décembre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
17 décembre 2018

Les résultats des qualifications locales du concours TIMES ont été annoncés lundi 17 décembre 2018. Du 4 au 10 mars 2019, l'école Grenoble INP - Génie industriel sera représentée pour les demi-finales organisées à Chypre par quatre étudiants, Simon Frijns, Sarah Puglisi, Manfredi Virdone et Izabella Konecka.

Un prestigieux concours très formateur

Jeudi 6 décembre, l’association étudiante ESTIEM (European Students of Industrial Engineering and Management) a organisé cette année encore, à Grenoble INP - Génie industriel, les qualifications locales du prestigieux concours européen d’étude de cas en Ingénierie et Management TIMES (Tournament in Management and Engineering Skills).

Très formatrice, cette compétition permet à des étudiants, répartis par groupes de 4, de se mesurer à des problématiques industrielles et de mettre à l’épreuve leurs compétences et leurs connaissances pluridisciplinaires, lors d’une présentation suivie d’un débat en anglais avec le Jury.

Un défi très intéressant

« Le TIMES est un excellent exercice qui permet de mobiliser de nombreux outils et connaissances », nous confie Quentin Fanjas, étudiant en deuxième année et organisateur du concours 2018-2019. « On met en application un grand nombre de matières de Génie industriel, la comptabilité en entreprise, l’analyse de documents financiers, l’économie des entreprises, l’analyse stratégique et tout ce qui implique une vision globale de l’entreprise. Les étudiants sont originaires de cursus différents et chacun a une vision propre. Ce sont ces diverses approches qui permettent de trouver des solutions solides, souvent innovantes et auxquelles on ne se serait pas forcément attendu au départ ».

Pour Sarah Puglisi, étudiante en double diplôme, cette première épreuve de qualifications locales était « vraiment un défi très intéressant ».  Elle ajoute : « c’était la première fois que je participais à une compétition d’un tel niveau. Il y avait la pression de la compétition. Mais à la fin c’était intéressant d’avoir été poussée. Notre groupe avait désigné un manager ; cela nous a stimulés. Nous avons fait l’expérience d’un brainstorming intense qui a fait émerger des idées ».

Simon Frijns, également étudiant en double diplôme, nous en dit un peu plus sur ce concours : « cette épreuve, c'est d'abord de l’analyse. Mais tu dois aller vers ta présentation, prendre ce que tu vois et très vite partager avec ton équipe ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C’est fun. La présentation sous stress est quelque chose que l’université n’apprend pas et que les gens devraient essayer, c'est comme dans le monde du travail. Nous sommes face à un jury avec un esprit de compétition qui est très positif ».

Une équipe gagnante pour Génie industriel


Chaque année, le TIMES attire plus de 350 équipes venant de prestigieuses universités et écoles européennes, s’affrontant afin d’obtenir le titre d’ "Industrial Engineering and Management Students of the Year".

Du 4 au 10 mars 2019, l’école Génie industriel sera représentée pour les demi-finales organisées à Famagusta (Chypre), par Simon Frijns, Sarah Puglisi, Manfredi Virdone et Izabella Konecka, étudiants en troisième année, grands vainqueurs des qualifications locales. Nous vous tiendrons informés de toutes les étapes de leur voyage.

Bonne chance à eux !
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 21 décembre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes