Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école

Romain Heinrich : de l’athlétisme au bobsleigh

Publié le 4 février 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

« Balance man ! Cadence man ! Trace la glace ! (…)». On peut dire en tout cas que Romain Heinrich, diplômé de Génie industriel, trace brillamment sa voie dans le sport de haut niveau. Après avoir pulvérisé le classement de l’équipe de France il y a trois ans en s’imposant parmi les 30 meilleures équipes mondiales, Romain s’envole pour les JO de Sotchi, prêt à en découdre. Il participera aux épreuves de bob à deux les 16 et 17 février et de bob à quatre les 22 et 23.

Romain HeinrichPour Romain Heinrich, 24 ans, les jeux de Sotchi constitueront une première expérience olympique. Diplômé en 2012 de Grenoble INP – Génie industriel après une prépa classique au lycée Kleber de Strasbourg, Romain n’accède au statut de sportif de haut niveau qu’en cours de deuxième année d’école d’ingénieur. Et pour une discipline tout autre que le bobsleigh : le lancer de poids !


La Fédération française de bobsleigh le repère il y a trois ans pour ses performances d’athlète, et le recrute dans son équipe. En 2013, il se classe 14ème aux épreuves de la coupe du monde de Park City (USA) avec son co-équipier le pilote Loïc Costerg. Sa sélection dans la délégation française des Jeux Olympiques est un nouveau succès. « Ce n’était pas gagné, explique le jeune sportif. Il y a trois ans, l’équipe de France de bobsleigh était classée 78ème. Or, il nous fallait faire partie des 30 meilleures équipes mondiales pour pouvoir prétendre à une participation aux JO de Sotchi. Pari tenu : nous sommes aujourd’hui 19ème et nous nous apprêtons à nous envoler pour la Russie ! »

Aujourd’hui en master d’administration des entreprises à l’IAE de Grenoble en formation continue, le jeune athlète poursuit sa préparation physique sans compter ses heures : sprint, musculation... Pour la poussée, il a fait appel au Fablab Gi-Nova qui a fabriqué un chariot à roulettes spécialement conçu pour l’entraînement en stade.

Il participera aux épreuves de bob à deux les 16 et 17 février, et de bob à quatre les 22 et 23. Objectif : faire partie des 10 ou 15 meilleures équipes, et convaincre ainsi la Fédération française de bobsleigh d’accorder plus de moyens à ses athlètes pour viser une médaille en Corée du sud en 2018. « D’ici là, je tiens à remercier Grenoble INP et l’IAE qui ont cru en ce projet sportif un peu fou et l’ont rendu possible. »
 
Romain Heinrich_2

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Benoit Serraillier

mise à jour le 6 février 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes