Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

Solidream : et le rêve devint réalité

Publié le 29 août 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Deux diplômés de Génie industriel ont participé à l'aventure de Solidream, un rêve un peu fou devenu réalité. C'est l'histoire de 5 amis qui ont parcouru le monde à bicyclette pendant trois ans. Leur aventure s'achève. Ils ont fait étape à GI quelques jours avant d'atteindre la région de Montpellier, fin de leur parcours.

Ils étaient 3 parfois 4 ou 5, et ils ont parcouru le monde ... en vélo. Trois ans passés à bicyclette, parfois en bateau ou en "camionstop" à la découverte de paysages, de populations, de cultures... Témoins parfois d'événements incongrus ou historiques. C'est l'aventure de Solidream.
Parmi eux 2 élèves de GI ont participé au périple : Morgan Monchaud (GI 2009) et Bertrand Dolci (GI 2010).


Une aventure un peu folle

Ils sont partis de Port Camarge près de Montpellier le 29 août 2010 pour assouvir leur soif de découvertes et de rencontres, d'une recherche perpétuelle de défis et de liberté. Une aventure un peu folle et exaltante.

"Nous souhaitions réaliser un défi personnel en allant
 rejoindre les régions extrêmes de la planète par la force de nos jambes, de nos coeurs et/ou des éléments tels que le vent et les rivières... le Sahara, l'Antarctique, la jungle amazonienne, l'Alaska, le désert australien ou encore la chaîne de l'Himalaya.

Nous avions pour objectif de démontrer par l'action qu'il est possible de réaliser ses rêves les plus fous avec une bonne dose de détermination, de
volonté et de travail. Ainsi après avoir préparé notre épopée pendant deux années de travail nous nous étions engagé à voyager avec un budget quotidien de 8€", témoignent-ils.

Un défi personnel et un bel idéal

Ce défi personnel était doublé d'un bel idéal. "A travers nos textes, photos et vidéos que nous avons diffusé sur notre site web pendant toute l'aventure, nous souhaitions, en plus de dévoiler la beauté du monde, diffuser un message positif à l'ensemble des gens qui nous suivent. Nous avions la volonté de montrer que l'Homme est fondamentalement bon et que la générosité et l'hospitalité n'ont pas de frontières."

Le choix de la bicyclette s'imposait alors comme une évidence. "Nous souhaitions avoir un moyen de transport économique, écologique et en harmonie avec notre envie de découverte et de liberté. Le vélo nous permet d'être autonomes, de nous déplacer suffisamment rapidement et de nous faciliter le contact avec les populations locales."

Leur voyage touche à sa fin, mais ils avaient promis et ils l'ont fait : ils sont passés par GI, le 26 août dernier avant de regagner leur ultime étape, Port Camargue. Arrivée prévue le 31 août et la boucle sera bouclée !
Messieurs, nous vous tirons notre chapeau pour avoir fait vôtre la maxime d'Antoine de Saint-Exupéry :

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité"

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie-Brigitte De Mathan

mise à jour le 30 août 2013

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus