Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Répondre aux défis scientifiques de demain
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Répondre aux défis scientifiques de demain

G-SCOP

Sciences pour la conception, l'optimisation et la production

Mis à jour le 5 décembre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

G-SCOP, Laboratoire des sciences pour la conception, l'optimisation et la production, comprend 2 grands pôles (Optimisation et Systèmes de Production et Conception intégrée) et de nombreux domaines de compétences.

GI_GSCOP-logo.png

GI_GSCOP-logo.png

Le monde industriel est en pleine mutation. Depuis quelques années des évolutions considérables ont concerné le monde industriel. L'émergence de nouveaux marchés ainsi que des lieux de production industrielle à bas coûts ont conduit à une accélération des mouvements de délocalisation-relocalisation.

Ces mouvements concernent les activités de production et, ce qui est plus nouveau, les activités de conception. On assiste simultanément depuis quelques années à nombre de rachats et regroupements d'entreprises mais aussi à des recentrages spectaculaires de ces entreprises. Dans l'industrie de l'informatique, la vente par IBM de sa division PC, mais aussi le fait que HP sous-traite toute sa production sont des témoins emblématiques de ces évolutions.

Nous pourrions aussi décrire l'extraordinaire développement des services, ce qui incite à avoir une vision extensive du concept de systèmes de production dans la mesure où les frontières entre industrie et service s'estompent. Enfin la notion de produit évolue également : on parle de « produits étendus », du couple « produits-services », ce qui n'est pas sans conséquence sur la façon de les concevoir. Ces constats sont à la base de nombreuses réflexions prospectives françaises et internationales (notamment au niveau européen). Signalons à titre d'exemple les conférences Manufuture de Milan (2003) et Enschede (2004) conduisant à l'établissement d'une vision des systèmes de production en Europe à long terme.

Cette situation, et notamment les délocalisations, conduit à de récurrents discours alarmistes dans la presse. Au-delà de ces discours alarmistes, il nous semble indispensable de se pencher sur les conditions d'une croissance durable et de poser la question des lieux et leviers de la performance économique des entreprises. Cette performance se joue sur la capacité des entreprises à innover en matière de produits et de services mais aussi sur leur capacité à inventer de nouvelles organisations industrielles (réactives et flexibles malgré leur complexité).

Le laboratoire G-SCOP regroupe aujourd'hui tous les enseignants-chercheurs de l'école du domaine des STIC et des SPI.

Les membres du laboratoire G-SCOP


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie-Brigitte De Mathan

mise à jour le 5 décembre 2016

Contacts

Directeur du laboratoire G-SCOP :
François Villeneuve

Directeur adjoint G-SCOP
Gülgün Alpan

Responsable administrative G-SCOP
Myriam Torlini
Bureau F 223

Secrétariat  G-SCOP
Marie-Josephe Perruet
Bureau F 222


Membres permanents de G-SCOP
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus