Aller au menu Aller au contenu
Optimiser les performances industrielles
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Optimiser les performances industrielles

> L'école > DD&RS

COP2 étudiante – le groupe de travail de GI

Publié le 16 juillet 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

L’Accord de Grenoble, issu de la COP2 Étudiante, est le résultat de toutes les propositions émanant des différents groupes de travail des écoles participantes. Grenoble INP - Génie industriel, UGA a participé à ces réflexions, via son groupe de travail.

Le groupe de travail composé par Grenoble INP - Génie industriel, UGA était composé d’étudiants, de personnels administratifs et d’enseignants. Au total, ce sont 12 personnes ainsi que deux ambassadrices qui se sont retrouvés sur deux séances de visioconférence de deux heures par sujet. Le groupe a ainsi choisi de traiter trois sujets phares de la COP2 étudiantes : les enseignements et la formation aux enjeux écologiques, la consommation sur le campus, et l’accessibilité pour tous sur le campus à une alimentation saine et durable.
En réponse à chacun des trois sujets, 6 solutions ont été proposées, classées par 2 facteurs : leur importance et le temps nécessaire pour les accomplir.
Certaines de ces propositions ont déjà été mises en place, ou étaient en discussion. Ce travail a permis de conforter les choix de l’école.

Synthèse consommer sur le campus
Synthèse accessibilité à une alimentation saine et durable
Synthèse former aux enjeux écologiques

Les actions déjà entreprises

La maquette pédagogique de l’école a fait l’objet d’une révision, elle intègre désormais complétement un défi de transition socio-écologique par le biais de cours dédiés à ces thématiques en 2ème année. Cette nouvelle maquette sera effective dès la rentrée 2021.

D’autres sont en cours et seront prochainement appliquées. Par exemple, un comité de pilotage tripartite avec notamment des représentants de l’association Dédé à Gi verra le jour à la rentrée 2021.
L’intérêt d’un groupe tripartite est de permettre la complémentarité entre les besoins et les compétences de chacun. En effet, la transition socio-écologique, le thème principal de l’Accord de Grenoble, s’adresse à toutes les parties prenantes des établissements d’enseignement supérieur.

A cet égard nous tenons donc à remercier chaque personne ayant pris le temps de s’engager pour cet effort collectif et pour les connaissances qu’ils ont pu apporter dans le cadre de la COP Etudiante :

Les étudiants : Tristan Audigier (1A), Lucie Pellisier (2A), et Fabien Gallier (1A).

Les personnels de l’école : Karine Dussert (Ressources Humaines), Bakoly Ramaromisa (Bibliothèque), Nadege Robcis (Ingénieur pédagogique), Oliwia Kurtyka (chargée de mission développement durable et enseignant-chercheur en économie) et Thomas Reverdy (directeur des études et enseignant-chercheur en sociologie).

Les enseignants : Jean-François Boujut (enseignant-chercheur en design industriel), Philippe Marin (enseignant-chercheur, responsable pédagogique de la plateforme GINOVA), Helmi Ben Rejeb (ingénieur de recherche) et Catherine Bonne (enseignante).
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 16 juillet 2021

Université Grenoble Alpes