Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Priorité à l'international
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel
Priorité à l'international

Solidarité : Jeanne, une élève ingénieur engagée

Publié le 8 janvier 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Rencontre - débat

Jeanne Saintilan est en 2ème année à Grenoble INP - Génie industriel. Dès son arrivée à l’école, elle s’est engagée dans le projet d’accès à l’éducation au Burkina Faso de l’association Solida’rire. Aujourd’hui, elle est présidente de la plus grande association de Grenoble INP qui compte près de 180 membres et gère, pour l’année 2015 – 2016, 4 projets solidaires locaux et une dizaine à l’international. Jeanne nous parle de l’association et de son engagement.

Jeanne-Saintilan.jpg

Jeanne-Saintilan.jpg

Bonjour, peux-tu nous dire pourquoi tu t’es engagée dans Solida’rire ?

J’ai toujours voulu m’engager dans des actions de solidarité de par ma culture et mon éducation. Je me suis donc associée l’année dernière au projet Burkina Faso de l’association Solida’rire. Mon engagement au sein de l’association me tient à cœur. C’est parfois lourd mais jamais une corvée. Savoir que nos actions auront un impact sur la vie des gens que nous aidons est vraiment motivant. Avoir l’opportunité de réaliser des projets plein de sens tout en conciliant la découverte d’une autre culture est une expérience unique, une aventure humaine extraordinaire ! On ne voit plus le monde pareil et l’on reçoit toujours plus que l’on ne donne ! Et puis voir les étoiles briller dans les yeux des élèves de 1ère année quand nous leur présentons nos actions à la rentrée et pouvoir leur donner la chance de vivre cette expérience unique et dépaysante, que ce soit ici à Grenoble ou à l’autre bout du monde, est aussi un moteur pour moi.

Peux-tu nous en dire plus sur ce  projet au Burkina en 1ère année ?


Il s’agissait de construire et mettre en place, à l’été 2015, un centre de formation à Fara, une commune rurale du Burkina. C’est un centre de formation dédié aux activités manuelles et agricoles, mais également une structure de soutien aux élèves en difficultés. Le centre a déjà été pourvu d’un poulailler à l’été 2014 afin de lui assurer des revenus financiers réguliers.

Ce projet, mené en partenariat avec SOS, l’association de solidarité de Grenoble Ecole de Management, et soutenu par l’association burkinabé AEH, va se poursuivre à l’été 2016 avec l’aménagement d’une clôture et la création d’un forage pour assurer l’autonomie en eau du site.


Quelles sont les activités de Solida’rire cette année ?

Solida’rire est une association dont le but est de sensibiliser les élèves de 1ère année qui le souhaitent à la solidarité à travers plusieurs enjeux : sociétaux, environnementaux et économiques. Cette année, nous avons 10 projets internationaux et 4 locaux. L’action locale, en cours de structuration, permet à des élèves qui préfèrent s’investir sur Grenoble ou qui ne peuvent pas financer leur départ à l’international, de participer à nos actions de solidarité. Voici les projets que nous mettons en œuvre cette année :

  • Soutien scolaire et activités ludiques dans les camps de Roms : en partenariat avec l’association Ecole Ici et Maintenant de l’IEP Grenoble.
  • Maraudes : en partenariat avec la Croix Rouge française, nous faisons le relais entre les étudiants et cette importante structure. Une maraude, c'est un passage en véhicule Croix-Rouge dans les rues où vivent des personnes en difficulté, dans le but de leur distribuer une soupe chaude, etc.
  • Projet Téléthon étudiant et Ligue contre le cancer : coordination avec toutes les associations étudiantes grenobloises pour la manifestation qui fut organisée au parc Paul Mistral les 4 et 5 décembre. Puis sur la seconde partie de l’année, récolte de fonds pour aider les enfants en rémission du cancer à partir en vacances.
  • Big Bang Ballers : en partenariat avec l’association du même nom qui prône l’intégration par le basket et travaille avec des MJC et des centres sociaux.

En ce qui concerne l’international nous poursuivons certaines de nos actions, comme au Burkina Faso et au Togo, mais de nouveaux projets voient également le jour : construction d’un canal d’irrigation à Targua au Maroc ou encore construction d’une école à Puruz au Pérou en partenariat avec
Solidaile. Nous étudions deux projets en Inde, notamment pour électrifier des villages isolés dans le Nord. Il y a également un projet au Cambodge consistant à installer un système d’irrigation et de récupération d’eau de pluie sur le site d’un orphelinat.

Existe-t-il des points communs entre l’expérience de cette responsabilité et le contenu de ta formation ?

A Génie industriel, par exemple, nous travaillons beaucoup en mode projet comme dans l’association. Nous mettons également en œuvre nos acquis en gestion de projet, notre capacité à avoir une vision globale d’une association, à savoir déléguer, animer des réunions etc. Il y a également une part importante d’amélioration continue de nos activités, de nos différentes procédures… Ce sont deux activités qui s’enrichissent mutuellement, même si parfois nous manquons un peu de recul pour mettre en application nos connaissances. C’est une expérience très professionnalisante et riche sur tous les plans.

Quel message pour les plus jeunes ?

Aujourd’hui, Solida’rire est une association unique en son genre dans les écoles d’ingénieurs et donc un atout fort pour Grenoble INP. Peu d’écoles proposent des associations avec un réseau de solidarité si fort (nous faisons partie du réseau Etudiants & Développement). Cela peut être déterminant pour des jeunes qui veulent faire une grande école tout en s’engageant. Solida’rire est une occasion unique de s’investir dans une aventure solidaire, avec derrière une vraie structure « pro » et une dynamique très forte. Alors, pour ceux qui sont sensibles à la solidarité et qui ont envie de s’investir dans une cause qui leur tient à cœur : rejoignez-nous et avançons ensemble !

Merci et bravo pour ce bel engagement !

@ consulter :


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 11 janvier 2016

Cellule Relations internationales

Contact :
Nadia Dehemchi
Assistante
+33 (0) 4 76 57 46 43
relations internationales
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus