Aller au menu Aller au contenu
Ecole de référence pour la formation d'ingénieurs en génie industriel

> faits_marquants

Le rayonnement à l'international de la recherche Grenobloise

Mis à jour le 5 novembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Serge Tichkiewitch, président du réseau européen EMIRAcle retrace le développement à l'international de la recherche grenobloise. Reconnus pour leurs travaux de recherche sur les méthodes et outils en conception intégrée, les enseignants-chercheurs de G-SCOP ont gagné la confiance de nombreux partenaires pour créer et diriger des structures fédératives de recherche

Après avoir animé le Comité Scientifique et Technique du Pôle Productique Rhône Alpes, mis en place et dirigé au niveau national le Pôle de Ressources Informatiques pour la Mécanique (PRIMECA), le Collège International pour la Recherche en Productique (CIRP) nous a confié une mission de réflexion sur un Laboratoire Virtuel de Recherche. Le but était de définir un nouveau mode de travail commun pour trouver des synergies et accroître l'efficacité des travaux. A la même période, nous échangions avec la direction de la recherche de la DG4 (Nanotechnologies, Matériaux et Production) de la Commission Européenne sur la mise en place du nouvel outil "Réseau d'excellence" (Rex), fédérateur de la recherche académique.

C'est ainsi que Grenoble s'est retrouvé naturellement chef de projet pour la mise en place du Rex "Virtual Research Lab for a Knowledge Community in Production" (VRL-KCiP). En 2004, nous étions l'un des deux finalistes d'une sélection européenne de 95 projets d'envergure.

VRL-KCiP s'est organisé en mettant en place un réseau de visioconférences permettant de nombreux échanges, tant sur le plan du management du réseau que sur le plan de groupe de travail scientifique, avec entre autres la mise en place de conférences mensuelles permettant de partager les compétences d'une équipe particulière.

Des assemblées générales ou des workshops ont également permis de créer la dynamique et la convivialité nécessaire à la création d'une véritable force de recherche et de propositions pour l'évolution du secteur manufacturier. C'est ainsi qu'un groupe de prospective Manufuture organisé par la GD Recherche de la Commission Européenne comportait 18 experts membres de VRL-KCiP sur 40 participants.

Les travaux de groupe ont permis la publication de nombreux ouvrages et la participation de VRL-KCiP dans l'organisation de conférences internationales. 370 publications scientifiques internationales (journaux, chapitres de livres, actes de conférences) sont listées dans le rapport final ainsi que plus de 300 coopérations avec l'industrie.

La mission des réseaux d'excellence tel que VRL-KCiP était de fédérer des établissements européens de recherche souhaitant partager des projets, des connaissances et des ressources pour mettre en place une stratégie d'évolution vers une structure légale européenne qui puisse être pérenne. VRL-KCiP s'est donc naturellement transformé en octobre 2007 en association internationale sans but lucratif de loi Belge: "European Manufacturing and Innovation Research Association, a cluster leading excellence" (EMIRAcle). Le siège légal de cette association est à Bruxelles (Maison Rhône-Alpes) et le siège administratif est à G-SCOP. 24 membres (dont 22 déjà dans VRL-KCiP) forment aujourd'hui l'association EMIRAcle.

EMIRAcle est maintenant capable de monter des propositions de recherche dans le cadre du 7éme PCRD. G-SCOP a su rester dans ce cadre fédérateur en pilotant la nouvelle infrastructure de recherche "VISION Advanced Infrastructure for Research" (VISIONAIR). C'est une infrastructure européenne de classe-mondiale pour servir d'entrée unique, évidente et attrayante vers des équipements à niveau élevé de visualisation. Ces équipements seront accessibles à un large éventail de communautés de la recherche. Faisant participer 25 associés dans 12 pays différents, ce projet rassemble les anciens réseaux d'excellence VRL-KCiP, INTUITION et aim@shape

EMIRAcle coordonne ou participe également directement à 3 programmes Européens dans le cadre Lifelong Learning - Leonardo da Vinci pour la formation continuée des personnes de l'industrie et la qualification Européenne de ces personnes dans les domaines de la conception intégrée, du Lean 6 Sigma et de l'entreprenariat.

Dans le cadre d'accords directs d'échanges avec des universités étrangères, l'équipe Conception Intégrée du Laboratoire G-SCOP entretient également de nombreux contacts:

  • avec la Russie:

Collaboration avec le Pr Alexandre Gouskov de l'Institut Baumann de Moscou depuis 1994 qui s'est traduite par la soutenance de 3 thèses d'étudiants russes à Grenoble sur l'usinage vibratoire et qui a débouché sur la réalisation d'un procédé d'usinage breveté.

  • avec le Vietnam

Collaboration avec le Professeur Le Cung, docteur de 3S (laboratoire grenoblois), responsable du département Génie Mécanique de l'Université de Danang ayant permis la création du Centre de Recherche en Production Automatisée (CREPA) dans le cadre de la filière production du Pôle de Formation d'Ingénieur d'Excellence au Vietnam (PFIEV) à Danang.  7 thèses d'étudiants vietnamiens se sont déroulées ou se déroulent depuis 1994.

  • avec la Roumanie

Collaboration avec le Professeur George Dragoï de l'Université Polytechnique de Bucarest depuis 1994 qui a permis de mettre en place dans cette université un DEA en "Conception intégrée des systèmes technologiques" en langue française, puis avec le Professeur George Draghici de l'Université Polytechnique de Timisoara en 1996, membre du réseau d'excellence VRL-KCiP et maintenant de l'association EMIRAcle. 2 thèses d'étudiants roumains ont étés effectuées à Grenoble et de nombreux contrats européens sont en cours. George Draghici a également bâti le réseau Roumain INPRO sur le modèle du réseau AIP-PRIMECA.

  • avec la Thaïlande

Collaboration avec le Professeur Suthep Butdee dans le cadre du Centre Franco Thaï pour l'Innovation au sein du King Mongkut's Institute of Technology North Bangkok (maintenant KMUTNB depuis 1998. La demande était de les aider à créer une activité de recherche dans nos domaines de compétences. Le résultat est la création de l'IMSRC, Integrated Manufacturing System Research Center, sous sa direction, et le lancement de l'Asian International Journal of Science and Technology in Production and Manufacturing Engineering (AIJST). 5 thèses effectuées à Grenoble ont précédé une 6ème réalisée en cotutelle.

Grenoble aide actuellement au démarrage du Thailand Advanced Institute of Science and Technology (THAIST), coordonateur de recherche pour les universités, organismes de recherche et compagnies privées Thaï, mis en place avec le support de la National Science and Technology Development Agency.

Serge Tichkiewitch, enseignant-chercheur au laboratoire G-scop a été directeur de l'école de Génie industriel de 1997 à 2002. Il est actuellement Président de l'association EMIRAcle.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 novembre 2010

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes